• '01 78 90 69 00'

      Demandez votre devis gratuit

      Ou appellez-nous au:

      0333 323 2307

  • Des fontaines à eau qui rapportent

    Entrée en bourse l’année dernière, Waterlogic ne fait pas mystère de ses intentions : lever des fonds pour de nouvelles acquisitions et consolider sa place de numéro 1 du marché des fontaines à eau branchées sur le réseau. La stratégie de développement reste en revanche la même : proposer au consommateur final une eau de la meilleure qualité possible à un prix abordable.

    Par By Alexandre T. Analis

    Le 11 juillet 2011 restera une date-clef dans l’histoire de la société Waterlogic : elle correspond au premier jour de cotation de son action au London Stock Exchange sur le marché AIM (Alternative Investment Market) sous le nom de code WTL. La démarche semble logique tant le groupe britannique a accentué sa position de numéro 1 du marché ces dernières années. Fondée il y a vingt ans par Jeremy Ben-David, Waterlogic International se spécialise dès l’origine dans la distribution de fontaines connectées au réseau d’eau potable. En deux décennies, le groupe construit son succès sur un modèle économique audacieux : verticalement intégré, Waterlogic conçoit, dessine, produit et distribue ses propres fontaines à eau à travers le monde. « Jeremy Ben-David, notre PDG, avait compris dès le début la nécessité de maîtriser l’ensemble du processus de fabrication et de distribution pour garantir une eau de la meilleure qualité possible », analyse Philippe Barnetche, directeur général de Waterlogic France depuis le 1er juillet 2009. « Jusqu’ici, les autres constructeurs avaient échoué car ils n’avaient pas eu la même vision à long terme ».

    Une usine de production en Chine

    Waterlogic se lance donc, au milieu des années 1990, dans la construction d’une usine en Corée du Sud délocalisée en 2004 à Qingdao, en Chine, pour des raisons d’agrandissement. L’alliance d’un management à l’occidentale et de la productivité asiatique s’avère être la martingale idéale pour Waterlogic qui gagne toujours plus de parts de marché. Les clients, entreprises de toutes tailles (de la multinationale à la PME), sont séduits. Entre la fin des années 1990 et le début des années 2000, le groupe développe une présence en propre dans des dizaines de pays avec des distributeurs exclusifs. Outre son usine en Chine, Waterlogic possède une plateforme de distribution internationale à Dublin (Irlande) ainsi que des filiales en France, en Allemagne, au Danemark, en Suède, en Norvège et aux États-Unis. Le groupe grandit mais son approche du marché demeure inchangée : garantir aux utilisateurs qu’ils boivent la meilleure eau possible et apporter un service, une expertise et des informations en plus des fontaines livrées.

    L’évolution du marché français

    La France est emblématique de la réussite de Waterlogic : rachetée en 2002 par Waterlogic International (la société s’appelait à l’origine Water Pure et avait été fondée en 1998), Waterlogic France est devenue rapidement numéro 1 de son marché avec une part de marché de 28 % en volume. « De 1998 à 2005, le marché français se développait fortement sur le segment des bonbonnes à eau ; à partir de 2005, la tendance a commencé à s’inverser et le marché des fontaines connectées au réseau d’eau potable a connu des taux de croissance à deux chiffres », rappelle Romain Portha, directeur marketing et business development de Waterlogic France depuis l’année dernière. « L’équilibre entre les deux segments de marché devrait intervenir d’ici deux ans en France ». Waterlogic cherche à se différencier de la concurrence en proposant non seulement une eau qui a bon goût froide, tempérée, chaude ou gazeuse mais aussi des produits répondant à de strictes contraintes environnementales, qui présentent des avantages de commodité, de praticité et d’économie par rapport aux bonbonnes à eau de 18.9 litres et qui présentent de meilleures caractéristiques pour la santé (sans bisphénols A, ni phtalates importants perturbateurs endocriniens).

    Innover pour une eau toujours plus pure

    Pour garantir tous ces avantages et principalement une eau de qualité supérieure, l’innovation est primordiale. Concrètement, Waterlogic innove dans trois étapes du processus. 1) La filtration charbon actif agit sur la qualité organoleptique de l’eau potable en lui retirant le chlore, les contaminants et les particules. 2) Le système breveté UV Firewall en fin de circuit de distribution garantit l’élimination des bactéries, virus et champignons et prévient toute rétro-contamination de l’eau liée à l’utilisation de la fontaine. 3) Le revêtement antimicrobien BioCote, à base d’ions d’argent, est intégré aux plastiques de la zone de distribution de la fontaine et réduit l’apparition de bactéries et moisissures pour participer à l’intégrité sanitaire du lieu de travail. L’ensemble de ces processus innovants permet à Waterlogic de garantir une eau sans polluant microbiologique (normes NSF 55 et P231), sans contaminant (norme NSF 53), sans chlore (norme NSF 42) et à la composition stable en minéraux. Cela apporte une réelle différence par rapport aux fontaines traditionnelles. « On parle de fontaines ‘nouvelle génération’, solution certifiée par de nombreux organismes indépendant et répondant aux obligations légales des entreprises » souligne Romain Portha.

    « Nous consacrons énormément d’argent, de temps et de moyens humains pour l’innovation qui est extrêmement importante pour proposer une eaude la meilleure qualité possible», explique Philippe Barnetche. « Dans les années à venir, nous poursuivrons cette politique pour accélérer notre croissance et utiliserons les fonds levés en Bourse pour aller vers de nouveaux marchés, acquérir de nouvelles sociétés concurrentes et financer le développement de nouveaux segments de marché dont le B2C avec des produits spécifiques qui délivreront au domicile des particuliers de l’eau fraîche, de l’eau tempérée, de l’eau chaude et même de l’eau gazeuse en sortie de robinet ! ».

    Partenaire de WaterAid

    Par ailleurs, Waterlogic est partenaire de WaterAid, organisation caritative qui aide à la mise en place de puits dans des zones défavorisées du globe. Le groupe rétrocède tous les ans une partie de son chiffre d’affaires à l’organisation internationale et participe aussi activement à la mise à disposition d’eau potable de qualité pour les populations locales.

    Article Commerce International // Février 2012