• '01 78 90 69 00'

      Demandez votre devis gratuit

      Ou appellez-nous au:

      0333 323 2307

  • Eau pure par Gérard Friedlander

    L’avis du Professeur Gérard FRIEDLANDER sur l’eau pure, chef de service de physiologie et explorations fonctionnelles – Hôpital Necker -Enfants Malades, Paris

    Professeur FRIEDLANDER, quel rôle joue l’eau dans l’organisme ?

    Le corps d’une personne adulte est constitué d’eau pour environ deux tiers de sa masse. Ce pourcentage varie bien sur d’une personne à l’autre, en fonction du sexe – le corps de la femme contient moins d’eau – mais aussi de l’âge - l’eau représente ainsi 75 % du poids d’un nourrisson et seulement 50 % du poids d’une personne âgée. L’eau est un élément essentiel de notre corps. C’est le constituant principal des cellules, des tissus et organes du corps humain. Notre organisme a ainsi besoin d’eau pour fonctionner : l’eau permet le transport des nutriments, des minéraux, des vitamines… du sang vers les cellules qui en ont besoin, elle contribue à l’élimination des déchets et intervient aussi dans les phénomènes de régulation de la température du corps par le biais de la transpiration.Une bonne hydratation, à base d’eau pure, a des effets favorables sur l’organisme : elle facilite l’élimination du sodium, diminue le risque d’hypertension et constitue par ailleurs le meilleur moyen de prévention de la formation des calculs rénaux. Elle améliore également les performances cognitives et physiques.

    Quelles sont les conséquences d’une hydratation insuffisante ?

    Une consommation d’eau minimum 1,5 litre par jour de boisson est indispensable. Une trop faible consommation d’eau entraîne par exemple des risques d’infection urinaire, des calculs et une faible élimination des toxines. Une déshydratation marquée va avoir par ailleurs un impact négatif sur les performances et être à l’origine d’apparition de troubles parmi lesquels une baisse de la vigilance, une baisse du champ de vision, une diminution de la vitesse des réflexes ou une baisse de la force musculaire. Ceci est d’autant plus vrai sur les populations les plus fragiles, notamment les enfants et les personnes âgées. Nous ne sommes pas tous égaux devant la sensation de soif et plus nous avançons en âge et moins ce signal est perçu par notre corps. Il est donc essentiel de disposer de repères fiables pour contrôler son niveau d’hydratation. C’est important car l’apparition d’une sensation de soif traduit déjà une déshydratation et donc des effets négatifs déjà existants.

    Boire pendant la journée, en dehors des repas, est donc nécessaire ?

    Parce que notre corps perd chaque jour au moins 2 litres de liquide, en particulier par l’urine, la respiration et la transpiration ; il est essentiel de lui apporter de quoi se réhydrater. Nous n’avons en effet que peu de réserves en eau et la déshydratation peut arriver rapidement, en particulier lorsqu’il fait chaud ou lors d’une activité physique. C’est pourquoi il est fortement recommandé de boire quotidiennement au minimum 1,5 litre de liquide, le reste étant apporté par les aliments riches en eau comme les fruits et les légumes ou les laitages. Il est important de boire tout au long de la journée, plutôt que de boire uniquement pendant les repas, afin de maintenir une bonne hydratation de son organisme et ainsi assurer dynamisme, performance et énergie optimale. Il est par ailleurs important de boire même si l’on ne ressent pas la soif. En effet, lorsque la sensation de soif apparaît, notre corps est déjà déshydraté et notre organisme est déjà en manque.L’eau est bien sûr la meilleure boisson pour s’hydrater, mais les autres liquides ne sont pas à négliger : thé, café, tisanes, jus de fruits ou encore potages et soupes.

    Toutes les boissons sont-elles bonnes pour s’hydrater ?

    Si tous les liquides participent de l’hydratation quotidienne, la consommation d’eau constitue certainement la meilleure façon de s’hydrater et la seule boisson indispensable à l’organisme.
    En dehors d’utilisations particulières et de besoins très spécifiques – comme le manque de calcium pour lequel il sera conseillé la consommation d’eaux très minéralisées – l’idéal est de consommer une eau fraiche, pure, équilibrée, de qualité supérieure. Sur le plan nutritionnel et dans le cadre d’une utilisation normale, on recommande ainsi une eau qui respecte la filtration rénale et par conséquent qui présente une minéralité faible et stable. Par ailleurs, sur le plan microbiologique et des polluants, l’eau consommée doit bien sûr être propre et respectueuse de l’organisme, c’est à dire de la meilleure qualité microbiologique possible et avec des teneurs minimales en contaminants et particules.

    Gérard Friedlander

    Interview du Professeur Gérard Friedlander

    Réalisée par Waterlogic France.
    Edité le 23/09/2013