• '01 78 90 69 00'

      Demandez votre devis gratuit

      Ou appellez-nous au:

      0333 323 2307

  • Être heureux au travail, c’est essentiel !

    Publié par ,
    Être heureux au travail, c’est essentiel !

    Être heureux dans son travail compte beaucoup. Il est même essentiel d’organiser le travail pour que les employés soient heureux. Favoriser les énergies positives, booster la créativité et motiver ses employés, c’est la clé de la réussite !

    Pour les employés de Waterlogic, venir au bureau chaque matin est un plaisir. Beaucoup d’entre nous s'épanouissent à travers des activités du quotidien, comme un point d'équipe décontracté chaque matin lors duquel nous partageons nos dernières réussites ou les activités du jour. Cela permet d'échanger et de renforcer les liens entre nous. Nous avons remarqué que notre environnement de travail, où règnent une entraide et une motivation mutuelles, influence positivement le moral et les performances de nos équipes.

    Cela signifierait-il qu’un employé plus heureux est également plus productif ?

    L'importance d'être heureux au travail

    Des recherches récentes ont démontré que les personnes dévouées dans leur travail et heureux de collaborer avec leurs collègues s’investissent beaucoup plus dans leurs missions tout en travaillant plus efficacement et plus intelligemment. En dépit de cela, on peut faire le triste constat que beaucoup trop de gens sontmalheureux au travail. En 2017, un sondage révélait que seulement 30% des travailleurs français considèrent leur travail comme un moyen d’épanouissement. Des recherches ont également montré que le nombre d’employés malheureux et indifférents restait constant depuis de nombreuses années sans que les conjonctures économiques n'aient de conséquences positives ou négatives.

    La science nous apporte la preuve qu’il existe desrelations d’ordre neurologique entre nos émotions et nos pensées et que ces interactions ont des conséquences sur nos actions et nos interactions au quotidien. Lorsqu'une personne est envahie d’émotions négatives, elle peut ressentir des difficultés à se concentrer. Dès lors que nos émotions peuvent atténuer nos capacités à prendre des décisions sensées, notre acuité intellectuelle s’en trouve nécessairement affectée. La colère, le stress et la frustration ne sont pas des émotions positives. Elles alimentent notre mécontentement qui nous pousse à nous désengager de nos tâches. La revue Harvard Business a démontré que les individus qui laissent libre cours à leurs émotions négatives peuvent influencer, négativement, leur entourage. Alors que des employés heureux prennent en moyenne 66% de moins d’arrêts maladie que des employés mécontents, il devient clair que nos émotions jouent un grand rôle dans nos vies personnelle et professionnelle.

    Il est important de souligner que si les émotions positives sont trop fortes, elles peuvent elles-aussi avoir un impact sur nous. Des études ont apporté la preuve qu’un excès de bonheur peut diminuer la créativité d’un individu en réduisant sa capacité à innover et en favorisant des comportements inhabituels.

    Des chercheurs au Teleos Leadership Institut ont interviewé de nombreuses sociétés à travers le monde. Ils ont remarqué des similitudes dans la façon dont les gens décrivent leurs désirs et leurs besoins au travail. L’étude nous apprend en substance que les employés désirent trois choses :

    1. Être dans un environnement professionnel où le respect, la confiance et le soutien alimentent un état d’esprit positif.
    2. Se sentir motivé par un objectif qui permet de reconnaître que leurs efforts contribuent à réaliser quelque chose d’important.
    3. Savoir ce qui peut se produire dans le futur et comprendre comment cela peut se répercuter sur leur propre vie.

    Des recherches menées par Richard Boyatzis ont montré que les individus étaient plus heureux et plus motivés quand il existait une corrélation entre leurs idéaux et celui de la société pour laquelle ils travaillent.

    Être satisfait et heureux de son travail présente beaucoup d’avantages. Cette satisfaction améliore le moral, développe les opportunités du travail en équipe et du partage de connaissances tout en encourageant une communication ouverte et épanouie. Il n’y a aucun doute que l’environnement professionnel joue un rôle majeur dans le niveau d’épanouissement d’un employé. Néanmoins, il incombe à l’employé comme à l’employeur la responsabilité de créer un environnement sympathique au travail. Un employé heureux aura une attitude plus optimiste, travaillera mieux, et cela pourra favoriser une atmosphère positive et productive dans l’entreprise.