• '01 78 90 69 00'

      Demandez votre devis gratuit

      Ou appellez-nous au:

      0333 323 2307

  • Hydratation :
    boit-on assez d’eau ?

    Nous connaissons tous l’importance d’une bonne hydratation pour notre santé. Malgré cela, la déshydratation touche de nombreuses personnes de tout âge à différent niveaux de sévérité. Quelles sont les conséquences de la déshydratation ? Comment se réhydrater rapidement?

    Nous savons tous qu'il est essentiel de bien s'hydrater pour notre santé. De nombreuses études prouvent que la déshydratation, même bénigne, peut avoir des conséquences graves sur nos capacités physiques et émotionnelles. Ainsi, un déficit léger de 1% du poids corporel peut sérieusement affecter le bon fonctionnement de nos organes, de nos fonctions cognitives et de notre humeur.


    Le corps est affecté par un déficit d'eau de 1 %

    Il est donc surprenant de constater que, en France comme dans le monde entier, la plupart des individus souffrent de déshydratation tout au long de leur vie à différents niveaux de sévérité. Et si les conséquences de la déshydratation peuvent être plus ou moins graves sur notre santé et nos fonctions cognitives, elle devient une véritable menace pour les personnes âgées.

    Au vu de ce constat inquiétant, deux questions se posent. Tout d’abord, pourquoi sommes-nous si nombreux à ne pas boire assez d’eau ? Les diverses recherches faites sur le sujet montrent qu’il existe des raisons naturelles et parfaitement valides à ce phénomène. Par ailleurs, et cette question est probablement la plus importante, comment peut-on lutter contre cette situation et encourager une meilleure hydratation autour de nous ? Cet article fait le point sur les recherches effectuées. Il offre également des réponses pratiques pour pallier à un état de déshydratation et encourager une consommation d’eau régulière et saine dans notre entourage.

    Quelles sont les principales causes et conséquences de la déshydratation ?

    Le Ministère de la Santé recommande de boire 1,5 L d’eau par jour. L’Institut Européen de l’Hydratation conseille quant à lui une consommation quotidienne de 2,5 L d’eau pour les hommes et de 2 L pour les femmes (en prenant en compte l'eau contenue dans les aliments). Malgré tout, 75 % Français ne s'hydratent pas suffisamment.

    L'une des causes principales de déshydratation est que le corps se déshydrate bien plus vite qu’on a tendance à le penser ou même le ressentir. Un déficit de 2 % du poids corporel en eau entraîne les premières sensations de soif, le stade initial de la déshydratation, et augmente la probabilité de ressentir de nombreux autres symptômes associés à la déshydratation.

    Symptômes associés à la déshydratation

    Un déficit de 2 % du poids corporel en eau suffit pour commencer à ressentir la soif, le stade initial de la déshydratation.

    Les symptômes de la déshydratation varient selon les âges. Ils commencent à s’atténuer dès lors que l’on consomme plus d’eau. L’eau est d’ailleurs la boisson à privilégier pour se déshydrater : riche en sels minéraux et oligo-éléments (même l’eau du robinet), elle est aussi non diurétique et non calorique, à l’inverse du thé, du lait ou des jus de fruits, qui constituent de bonnes alternatives pour bien s'hydrater mais doivent se consommer avec modération pour éviter un apport trop important en caféine, protéines ou sucre. L’alcool, quant à lui, est à bannir, la bière qui étanche la soif en plein été n’étant qu’un mythe.

    Quelles boissons pour bien s'hydrater ?

    En France, nous avons à disposition les moyens de nous hydrater régulièrement et gratuitement, en buvant de l’eau du robinet, par exemple. Malgré cela, la déshydratation affecte des individus de tout âge, notamment les enfants. Ce constat inquiète fortement les professionnels de la santé. Parent ou enseignant, posez-vous la question : vos enfants sont-ils assez hydratés ?

    La déshydratation chez l’enfant

    La déshydratation chez les enfants a bien sûr des conséquences évidentes sur leur santé, similaires à celles dont souffrent les adultes. Mais elle peut aussi avoir un impact sur leurs performances scolaires. En effet, d'après une étude du Natural Hydratation Council (Conseil National de l’Hydratation) à Londres, les enfants bien hydratés peuvent obtenir de meilleurs résultats que les enfants déshydratés car leur attention visuelle et leur dextérité en sont améliorées. Les facultés d’apprentissage, d’attention et de mémorisation peuvent également être affectées par un état de déshydratation.

    Malgré cela, une étude a montré que 62 % des enfants âgés entre 9 et 11 en France sont déshydratés lorsqu’ils arrivent à l’école.

    La déshydratation chez l’enfant

    Si les enfants sont si nombreux à ne pas boire assez d’eau, c’est principalement parce que leurs mécanismes de la soif et de régulation thermique sont sous-développés. De plus, lorsqu’ils la ressentent, ils n’associent pas forcément sensation de soif et besoin de s’hydrater. Trop occupés à jouer, par exemple, ils peuvent passer toute une journée sans s’hydrater si un adulte n'intervient pas pour leur rappeler de boire. Le rôle des adultes est donc primordial. Ils doivent non seulement éduquer les enfants sur l’importance de bien s’hydrater mais aussi les encourager à boire le plus souvent possible, aux repas et pendant la récréation. Pour inciter les enfants à s’hydrater, il est toujours bénéfique de laisser de l’eau à leur disposition, en plaçant une bouteille sur la table ou dans leur cartable, par exemple.

    Le mécanisme de la soif et de régulation thermique sont sous-développés chez les enfants.

    Comment encourager les enfants à s'hydrater

    Il paraît évident que, en tant qu’adultes, il est de notre responsabilité d’encourager les enfants à boire et à s'hydrater davantage, tant pour leur santé que pour leur assurer les meilleures chances à l’école. Les parents et les enseignants devraient également éduquer les enfants sur l’importance de bien s’hydrater, afin que boire un verre d’eau ou manger un fruit deviennent des gestes automatiques au cours de la journée. Une leçon de vie qui leur servira à l’âge adulte, car les adultes souffrent eux-aussi de déshydratation.

    La déshydratation chez les adultes

    75 % des Français souffrent de déshydratation. Plus inquiétant encore, ils ne savent pas vraiment quelle quantité d’eau ils devraient boire pour s’assurer un niveau d’hydratation optimal. Inconscients de ne pas boire assez d’eau, ils mettent leur santé en danger et ne profitent pas des avantages d’une bonne hydratation.

    Boire de l’eau régulièrement permet un meilleur fonctionnement de notre système de thermorégulation, ce qui est essentiel pendant les fortes chaleurs estivales. En effet, lorsqu'il fait chaud, la déshydratation favorise les coups de chaleur qui se traduisent par des maux de tête, des nausées, voire de la fièvre dans les cas plus sévères.

    Part des adultes qui souffrent de déshydratation

    Par ailleurs, l’université Michigan Medical School aux Etats-Unis a démontré qu’il existait un lien entre la déshydratation et un indice de masse corporelle plus élevé. Selon cette étude, les personnes qui consomment un volume d’eau insuffisant au quotidien ont 50 % plus de risques de devenir obèse ! Sans prouver de lien direct de cause à effet, les chercheurs s’interrogent sur cet état de fait. Il est possible que les personnes qui boivent plus d’eau suivent un régime alimentaire plus sain et équilibré. De plus, l’eau a un impact direct sur la sensation de faim. En buvant de l’eau régulièrement, il est possible de contrôler la quantité de nourriture que l’on absorbe et donc son poids.

    Une personne légèrement déshydratée a deux fois plus de risques de commettre des erreurs.

    L’une des études les plus surprenantes sur les conséquences de la déshydratation chez les adultes a été conduite par l’Université de Loughborough en Angleterre. Elle montre que même une déshydratation légère double le risque de commettre des erreurs. Pour arriver à ce constat, les sujets de l’étude ont utilisé un simulateur de conduite. Lorsqu’ils étaient légèrement déshydratés, ils étaient plus à même de faire des erreurs de conduite, ce qui suggère que la déshydratation présente les mêmes dangers que l’alcool au volant.

    Malgré les conséquences de la déshydratation sur leur santé et leurs fonctions cognitives, les adultes restent nombreux à ne pas boire assez d’eau au quotidien. Ceci est d’autant plus étonnant que cette observation concerne davantage les pays développé où l’accès à l’eau potable est bien plus répandu et facile que dans le reste du monde.

    Voici quelques conseils à suivre pour bien s’hydrater au cours de la journée. Le plus important est de penser à boire avant d’avoir soif, car la soif est un symptôme de la déshydratation !

    Conseils pour bien s'hydrater

    En incluant une bonne hydratation à votre routine quotidienne, vous aurez plus de chances de conserver cette habitude en vieillissant, ce qui est primordial car la déshydratation chez les personnes âgées peut avoir des conséquences désastreuses.

    En vieillissant, rester hydraté est souvent une question de survie.

    La déshydratation chez les personnes âgées

    En vieillissant, bien s’hydrater devient un vrai défi. Cela est dû en partie aux changements physiologiques auxquels sont soumises les personnes âgées.

    La déshydratation chez les personnes âgées

    Les personnes âgées sont aussi vulnérables à la déshydratation que les bébés en raison des changements physiologiques auxquels elles sont soumises.

    La déshydratation chez les personnes âgées, comme chez les enfants et les adultes, affecte les fonctions cognitives mais, plus inquiétant, elle semble être liée à d’autres pathologies plus graves, comme la perte d’équilibre ou l’hyperthermie. Plus alarmant encore, la déshydratation chez les personnes âgées peut entraîner une hospitalisation d’urgence ou même la mort.

    La déshydratation augmente les risques de mortalité chez les personnes âgées.

    Il est essential de se rappeler que les personnes âgées ressentent moins la soif et, par conséquent, ne ressentent pas le besoin de s’hydrater, même en période de fortes chaleurs. C’est pourquoi, leur entourage joue un rôle crucial pour les encourager à bien s’hydrater. Ainsi, famille, amis et personnel soignant doivent doubler d’efforts pour inciter les personnes âgées à boire et doivent être en mesure de reconnaître les premiers signes de déshydratation avant qu’ils ne s’aggravent.

    Comment favoriser une bonne hydratation chez les personnes âgées ?


    La déshydratation chez les personnes âgées


    En vieillissant, bien s’hydrater devient synonyme de survie. Pourtant, la déshydratation chez les personnes âgées reste un vrai problème. Il est essentiel de se demander : « quelle est notre part de responsabilité ? »

    Conclusion

    Malgré les rappels fréquents des autorités sur les conséquences de la déshydratation, nous sommes encore trop nombreux à ne pas boire assez d’eau, ce qui nous laisse dans un état de déshydratation chronique à différents niveaux de sévérité. Diverses études internationales ont démontré que nous souffrons de déshydratation tout au long de notre vie et ce, sans nécessairement nous en apercevoir. La déshydratation peut avoir de sévères conséquences sur nos fonctions physiques et cérébrales, que ce soit à l’école, en conduisant ou en profitant pleinement de nos vieux jours. Il est plus inquiétant encore de constater que nous acceptons tout simplement cet état de fait sans trop chercher à renverser la situation alors que nous avons la chance d’avoir un accès illimité à l’eau potable.

    Allez-y, c'est le moment de boire un grand verre d'eau !