Aujourd’hui bouteilles plastiques ont été évitées grâce à nos fontaines.

Derniers articles

L'innovation au service d'un accès à l'eau potable !

Lire l’article

Pourquoi le développement durable est essentiel ?

Lire l’article

Sportifs : L’importance de l’eau sur votre organisme

Lire l’article

Les microplastiques, quels risques pour la santé ?

Lire l’article

Le zéro déchet, c'est quoi ?

Lire l’article

Pourquoi est-il aussi important de bien s'hydrater en hiver ?

Pourquoi est-il aussi important de bien s'hydrater
Logo

L'hiver est bien là ! Nous avons d'ores et déjà sorti nos meilleurs équipements : bonnets, gants et pulls en maille n’ont qu’à bien se tenir pour nous tenir bien chaud. Si maintenir une chaleur corporelle optimale est primordiale, s’hydrater par temps froid l'est d’autant plus.

La déshydratation en hiver semble improbable, même impossible car nous transpirons moins et nous avons globalement moins chaud. Pourtant notre corps est tout aussi vulnérable aux virus de l’hiver.

Chaque année, des épidémies de grippe - principalement en hiver - sévissent en France. Bien que la plupart du temps ces infections sont bénignes, elles peuvent provoquer des effets secondaires indésirables liés au virus.

En cas de grippe, la déshydratation du corps est très rapide. Les symptômes de la grippe apparaissent subitement et se manifestent bien souvent par une forte fièvre. La fièvre est une réaction naturelle de défense du corps contre les infections. Cependant lorsqu'on a de la fièvre et que la température de notre corps augmente, la transpiration peut rapidement devenir excessive. A cet instant, et bien que le froid sévisse dehors, notre corps va compenser la perte de fluides et ainsi, favoriser la déshydratation.

Les symptômes de la déshydratation

Ils sont parfois difficiles à assimiler à la déshydratation car très peu de personnes sont informées sur ces derniers. Parmi ces symptômes, on retrouve une sensation de sécheresse dans la bouche, les lèvres et la langue et la peau sèche lorsque la déshydratation est un peu avancée. Ils font partis des symptômes physiquement identifiables. Les plus gros dégâts ne se voient pas de l’extérieur ; baisse de la pression artérielle, faiblesses, vertiges, somnolence, désorientation etc.… Ces derniers sont plus dangereux car ils peuvent provoquer des chutes qui peuvent se révéler graves.

La déshydratation peut être assimilée à un signe d’aggravation de votre grippe : il faut consulter un médecin le plus rapidement possible tout en maintenant une hydratation optimale.

Les virus ne sont pas la seule raison de continuer à s'hydrater comme en été ! Même si le soleil tape moins fort et que la sensation de soif est différente, le froid contribue à dessécher la peau, les muqueuses et les cheveux. La manière dont l'eau de notre corps s'évapore est différente mais le stress hydrique reste le même.

Voici une infographie afin de récapituler les différents symptômes qui peuvent survenir.

Infographie hydratation

Petite piqûre de rappel !

Flashback sur les bancs de l’école et des cours de sciences …

  • Rappelons que notre corps en composé à environ 65 % d'eau 
  • Un adulte perd en moyenne 2 litres d'eau par jour d’où la recommandation journalière de boire minimum 1,5 à 2 litres d'eau pour compenser.
  • La recommandation d’1,5 l à 2 l est un repère sous réserve qu’aucune activité n'est pratiquée et d’un état de santé sans désagrément.