Aujourd’hui bouteilles plastiques ont été évitées grâce à nos fontaines.

De retour dans vos locaux et face au contexte actuel, il est primordial de protéger la santé de vos collaborateurs et visiteurs éventuels. En savoir plus.

Exclamation mark

Notre site web a changé ! Découvrez ce que nous avons modifié et comment ces modifications vont améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus. 

Derniers articles

Qu'est-ce que la nourriture ultra-transformée et quels sont ses impacts ?

Lire l’article

Journée mondiale de la santé mentale, Edition 2021

Lire l’article

Journée nationale de la qualité de l'air, Edition 2021

Lire l’article

Hydratation : boit-on assez d’eau ?

Lire l’article

D’où vient l’eau du robinet ?

Lire l’article

Sommes-nous en train de détruire la planète avec nos déchets ?

Sommes-nous en train de détruire la planète avec nos déchets ?
Logo

L’an dernier, plus de neuf millions de tonnes de déchets plastiques ont été rejetées dans nos océans. C’est assez pour recouvrir les littoraux de toute la planète. Imaginez un monde où il n’y aurait plus de plages mais seulement des montagnes de déchets à perte de vue... Mais les matières plastiques non-réutilisables ne transforment pas seulement nos côtes en déchetteries à ciel ouvert. Elles détruisent aussi les écosystèmes marins. Une faune marine sans vie échoue chaque jour sur nos côtes, nous rappelant combien les matériaux plastiques non-biodégradables et non-réutilisables sont dommageables pour l’environnement, et ce malgré leur si courte vie ! Aujourd’hui, le monde entier prend conscience des conséquences terribles qu’engendre une consommation excessive de plastique mais il est peut-être déjà trop tard...

Pourquoi nous devons recycler

Bien que certains plastiques ne soient pas recyclables, les autorités locales n’ont pas non plus toutes les mêmes capacités en matière de gestion des déchets. Il est important de bien connaître quelles sont les compétences de sa municipalité dans le domaine. La majorité des gestionnaires publics pourront collecter les bouteilles en plastiques étant donné que celles-ci sont majoritairement composées de PET ou de PE-HD, matériaux plastiques réutilisables pour faire des poubelles, des fournitures ou des emballages.

Quelles bouteilles en plastique recycler ?

  • Tous les plastiques transparents ou colorés des bouteilles utilisées quotidiennement à la maison ou au bureau
  • Les bouteilles de détergent et de savon, à l’exception des distributeurs de savon
  • Les bouteilles de produits d’entretien
  • Les produits pour le soin de la peau
  • Les bouteilles de shampoing ou de gel douche
  • Les bouteilles utilisées pour la consommation : eau, soda, boisson sucrée…
  • Les bouteilles de lait

Les quatre étapes du recyclage des bouteilles en plastique

Recycler régulièrement est une habitude saine et bénéfique pour votre région et votre planète. En seulement quatre étapes, il est possible d’améliorer ses habitudes de recyclage, de diminuer le gaspillage de ressources et de réduire la pollution des océans.

1. Ne pas tenir compte des étiquettes qui seront enlevées au cours du processus
2. Vider et rincer les bouteilles pour éviter de contaminer d’autres produits recyclés
3. Compacter les bouteilles et recycler autant de bouteilles en plastique que possible
4. Replacer les bouchons qui seront également recyclés

Les océans sont submergés par le plastique

Sur la totalité des matières plastiques produites, 75 % deviennent des déchets et seulement 9 % sont recyclées. Compte tenu des tendances actuelles, il pourrait y avoir près de 12 milliards de tonnes de plastique dans nos décharges en 2050, soit l’équivalent de 45 000 tours Eiffel. Et malheureusement, ce sont les océans qui en souffrent le plus. Bien souvent, les déchets plastiques, portés par les cours d’eau, finissent déversés dans les mers sous forme de fragments. Ingérés par la faune, ils provoquent la mort lente d’écosystèmes entiers de la vie marine. En l’absence de mesures radicales, la « population » de déchets plastiques pourrait bientôt dépasser le nombre de poissons dans les océans... Cette prédiction peut paraître catastrophiste, mais en réalité, elle démontre bien l’immense menace qui nous guette.

Il n’y a toujours pas de consensus sur la façon de gérer ce défi écologique. Les scientifiques s’accordent pour dire qu’il est devenu nécessaire de nettoyer l’océan. Pour autant, il faut également s’attaquer aux racines du problème. Limiter les flux de plastique qui sont déversés dans les mers est devenu primordial pour la stabilité des écosystèmes marins.

Le simple fait de recycler serait une étape importante pour rééquilibrer la situation. Pourquoi 91 % des déchets plastiques ne sont pas traités alors que le plastique est précisément le pire facteur de pollution océanique ?